Médecins de la Grande Guerre

Album photos

point  Accueil   -   point  Intro   -   point  Conférences   -   point  Articles

point  Photos   -   point  M'écrire   -   point  Livre d'Or   -   point  Liens   -   point  Mises à jour   -   point  Statistiques


Photos sans album.







Les rescapés de la bataille de Maissin (Archives de l’État à Saint-Hubert, Fonds Josée Lambin) © AGR.

Les rescapés de la bataille de Maissin (photo provenant du fond Josée Lambin, archives de l’Etat à Saint-Hubert)



André Greindl en 1920






Aumônier au C.I. n° 6 de Valognes

L’abbé Pierre-Jean-Joseph Lens, aumônier militaire














Aurélie LEBEAU, épouse Joseph GAUTHIER. Portrait photographique réalisé en 1917 (Archives familiales).

Lettre des HOSPICES CIVLS de JUMET adressée à Joseph GAUTHIER, non datée mais présumée avoir été postée fin Août 1914 (Archives familiales).




Jules Burrion, soldat au régiment des grenadiers, 1912

Juliette Depret en 1910

Mariage de mes parents, 24 mars 1913

Jean Burrion, 1918

Jules Burrion en habit militaire.

Auto-canon-mitrailleuse

Couverture du bulletin de la Fraternelle des autos-canons, avec les noms des étapes les plus marquantes de leur périple (dessin de Charles De Mey).

Cantonnement à Zbaraz

Croix orthodoxe de Pierre le Cosaque

Photo de Jules Burrion en uniforme prise aux Etats-Unis en 1918.

Couple avec enfant.

La famille Burrion dans les années 30

Jules Burrion et son épouse.


Camille (1er en haut à gauche) en repos à Alveringhem avec d’autres brancardiers chez « Mademoiselle Elodie »

Le général de Sonis.

Rouvroy - le Carmel.

Louis-Gaston de Sonis, comte romain et de Sonis (1er, 1880), né à Pointe-à-Pitre le 25 août 1825 et mort à Paris le 15 août 1887, est un officier de l'armée française héros de la bataille de Loigny durant la guerre de 1870, où il perdit une jambe.




Les Allemands débutent la construction de la ligne 24, entre l’Allemagne et Anvers, dès 1915. (Photo Club des Chercheurs et Correspondants Cheminots de Visé, http://cccc-vise.over-blog.com/ )

Les Allemands rêvent de rejoindre les Champs-Elysées en s’arrêtant le moins possible à Liège. (PG).

Le plan Schlieffen : la 1re armée (320.000 hommes) doit franchir la Meuse au nord de Liège, la 2e armée (260.000 hommes doit passer entre Liège et Namur). (Plan webmatters/carnets de route).

Général-major Groener, à la tête des chemins de fer allemands pendant la guerre. (PG)

Stephan Zweig, en train d’Ostende à Vienne le 31 juillet 1914, via Liège, Verviers et Herbesthal. (PG)

Mitrailleuse tirée par les chiens, spécificité belge. (PG)

Intérieur de la gare de Dour













La pommade "préservative" (copyright Frédéric Pauwels/Collectif Huma)


Monsieur Jean Dauphin chevalier de la Légion d'honneur

Monsieur Dauphin (photo journal Vers l’avenir)

Monument du village de Vauquois dédié à Henri Collignon (photo : wikipedia)

Voici la photo d’August Vande Casteele né le 16/10/1865 et décédé le 2/5/1917 à Neuville. D’après les souvenirs de son petit-fils Eric. August possédait une auberge à proximité de Poperinghe. Atteint d’une maladie respiratoire chronique, il fut soigné par les religieuses hospitalières de Poperinghe avant d’être finalement envoyé à Neuville où, malheureusement, il décéda.



Le Bienheureux RICHARD PAMPURI frère hospitalier



Rabosée – Le Lt Edmond Simon fut tué sur ce chêne, à son poste d’observation, le 6 août 1914

Ludendorf

Haelen – Echec de la cavalerie allemande

Retraite d’Anvers, arrière-garde belge

L’Yser en inondation

Des parents qui, dans la fuite devant l’envahisseur, ont perdu leurs enfants, les reconnaîtront peut-être dans ce groupe

L’église de Hermée

Le thier d’Oupeye

Intérieur de l’église

Vue de Hallembaye

Haccourt, rue des Ecoles










Gabrielle Richet après sa libération

Poème écrit par Gabrielle Richet de Lessines. (Collection Léa De Vos)


Le Belge Édouard Rémy

La façade de la chapelle Saint Thérèse d’Elisabethville avec la statue du cardinal Mercier

















Tombe Grimsby Chums à Arras - © collection A. Jacques


(Photo Dr Patrick Loodts)


(Photo Dr Patrick Loodts)


(Photo Dr Patrick Loodts)

L’hôpital australien dans la plaine de Honvault au sud de Wimereux. En rouge les tentes.

La pointe aux oies aujourd’hui. L’hôtel et le club-house du golg ont disparus, détruits pendant la seconde guerre mondiale et la nature a repris ses droits.


Photo prise par Pery Alfred Peachey, laborantin de l’hôpital australien (collection Jeffrey Madsen)

Hiver 1917, par Pery Alfred Peachy, laborantin de l’hôpital australien (collection Jeffrey Madsen)

Une baraque du 2nd Australian Hospital. (Australian War Memorial P00156055)

Elsie Eglinton – (State Records of SA, ref : GRG26/5/4/2123)

Ethel Gray au milieu de ses infirmières du 2nd Australian General hospital. (Australian War Memorial EO2116)

Plan croquis des emplacements des hôpitaux utilisé par les conducteurs d’ambulances

Nellie Spinder

REM « Sur cet article paru dans le British journal of nursing », il est mentionné que Nellie perdit la vie à Abbeville. C’est évidemment une erreur.




Il arrive souvent que les tombes de ce cimetière (Lijssenhoeck) soient encore baignées par la boue des Flandres. Cette photo nous rappelle encore aujourd’hui la dureté de ce qui fut l’environnement des combattants

Elsie Mabel Gladstone


Elsie portait l’uniforme caractéristique des infirmières militaires ayant signé un engagement pour la durée de la guerre. (Queen Alexandra Imperial Nursing Service Reserve). Les infirmières « réservistes » portaient une cape grise bordée de rouge tandis que la cape des infirmières de carrière était entièrement rouge

Au cimetière de Belgrade près de Namur



Vers 1920



Gustave Durassié et Jacques Péricard

Debout les Morts ! 1914





Monument 3de karabiniers te Sint Joris (bij Nieuwpoort)

Uit gulden boek der vuurkaart jg38-39, p441

Is hof ten Dormaal de hoeve Doremael / Dorremaal waarvan sprake in de teksten? Aangezien deze hoeve tegenwoordig een streekbrouwerij herbergt zullen we best eens ter plaatse een onderzoek in stellen.

Uit gulden boek der vuurkaart jg 33-34, p408





Sur la couverture du carnet. (collection Maryvonne Janssen)

Joseph Radelet prisonnier. (collection Maryvonne Janssen)

Première page du carnet. (collection Maryvonne Janssen)

Gervais Raoul Lufbery (1885-1918)

Fram, le chien du commandant d’escadrille le capitaine Thénault

Lufbery avec Whisky et Soda

Le mausolée dédié aux pilotes américains dans le parc de Villeneuve l’Etang























La Minoterie

La Minoterie

La Minoterie et l’Yser

La Minoterie et les abris à Dixmude










Inscription sur la tombe


A la porte de l’hôpital

Les docteresses

Salle Blanche de Castille

Groupe de blessés et infirmières

Ruth Moore est la troisième infirmière sur le rang supérieur d’ Edith Cavell et à gauche de celle-ci

Ruth Moore


Salle de blessés dans la grande salle de Bal du Palais Royal de Bruxelles


Paul Wittgenstein Sous license CC BY 3.0 nl via Wikimedia Commons -




Vera Brittain

Edward, Roland et Victor en 1915

Roland Leigton

Geoffrey Thurlow

Victor Richardson

Edward Brittain après la bataille de la Somme, sembla avoir vieilli de dix ans.

L’affiche du film dans sa version française

L’affiche dans sa version originale


Yolande de Baye

Chapelle de l’ossuaire de Douaumont : A gauche le vitrail consacré aux infirmières, à droite le vitrail consacré aux brancardiers. Les vitraux ont été conçus par l’artiste George Desvallières en 1927.

Les Femmes françaises décorées de la Légion d’Honneur pour services rendus pendant la Grande Guerre. - 1 Mme la comtesse de l 'Epinois, tuée au champ d'honneur. - 2 Mme Ehrhardt. - 3 Mlle Fouriaux. - 4 Sœur Gabrielle. - 5 Mme Maître. - 6 Mlle Deletête. - 7 Mlle Yolande de Baye. - 8 Sœur Bazilides. - 9 Sœur Julie. - 10 Mme Rocque. - 11 Mlle Marcelle Semmer. - 12 Mme Paul Dislère. - 13 Mlle Cnaton-Baccara. - 14 Mlle Thuliez.



© P.Loodts Medecins de la grande guerre. 2000-2020. Tout droit réservé. ©